Le Grand Combin en talon fixe

La bonne sortie rando des familles avec tout ce qui va bien dedans : des amis, du portage, un refuge, de la bonne bouffe, une super ambiance montagne, une belle descente. Bref le pied.

Même pendant une sortie ski on en apprend sur le telem. J’ai utilisé mes chaussures Scarpa TX pro avec des low tech. Les crampons ont forcément étaient de la partie. Je pensais ce problème résolu, mais avec ces chaussures NTN et un nouveau dessin du bec, je ne peux pas utiliser mes crampons alu Camp. Ce n’est pas grave de toute façon l’acier dans la glace, cela marche mieux. Sur les Petzl Sarken le fil classique ne fonctionne pas non plus. Le fil Telemark, même s’il ne recouvre pas autant qu’avec des 75mm fonctionne à merveille. Pour info mes Scarpa, taille de coque 316 mm et j’utilise l’avant-dernière position de la petite barrette. (Photos disponibles ici).

 

Publicités

Crampons pour chaussures de Telemark

Pour les Télémarkeurs qui utilisent toujours la Norme 75mm, il peut être difficile de trouver des crampons adaptés aux chaussures.

Avoir des crampons qui sont bien solidaire de la chaussure est un gage de sécurité.
Je me suis d’abord tourné vers les crampons Sarken de Petzl pour une utilisation été comme hiver. J’ai choisi la version Leverlock à fils.
Les crampons sont livrés avec des anti-bottes et une barre de réglage taille M, mais sans housse de rangement. Faisant du 44 (29MP chez Black Diamond) il a fallu que j’achète les barres de réglage L. (Il se peut qu’on les trouve directement en option à l’achat à la place des M). J’ai également acheté les fils avant spéciaux Telemark (que l’on peut dénicher sur telemark-pyrenees.com).

Les Sarkens sont faciles d’utilisation, le réglage de la taille ne nécessite pas d’outils. Les anti-bottes sont efficaces. Niveau ergonomie seul le remplacement des fils avant est un peu sportif.
Pour une utilisation en ski de randonnée ces crampons s’avèrent trop lourds.

Pesée Sarken

Poids Sarken

Pesée XLC 390

Poids XLC 390

J’ai donc cherché à m’équiper en crampons en aluminium, plus légers. L’inconvénient c’est que c’est plus fragile, mais on n’a rien sans rien.

Camp propose les XLC 390 Auto compatible avec des chaussures de telemark. Sans trop de retour sur le sujet j’en achète une paire.
Ils sont livrés sans anti-bottes mais avec une house assez légère (62gr) avec un zip qui lui a l’air peu solide.
Ici pas besoin d’acheter de barre de réglage pour ma pointure mais la marge est faible pour les plus grands pieds. Il faudra par contre utiliser un tournevis ou une pièce de monnaie pour ajuster la taille.

J’ajoute trois nouveaux ensembles chaussures/crampons. Un couple norme 75mm avec crampons Grivel G10 semi rigide. Ce sont des crampons acier 10 pointes à lanières, qui sont livrés avec des anti-bottes. Ils pèsent sans les anti-bottes 820gr la paire. Les chaussures 75mm rentrent bien dedans mais le talon ne semble pas bien en place. Cela a été néanmoins efficace pour la remontée d’un couloir en neige dure et croutée.

Autre enssemble, chaussures Scarpa TX Pro en norme NTN avec crampons Petzl Sarken et fils Telemark. Le fil de série de fonctionnant pas avec ces chaussures. Pour une longueur de coque de 316mm la barrette courte (taille M) suffit (réglage à l’avant-dernier trou).

Il est à noter que de la même manière que pour les Sarken (avec le fil série), les crampons Camp XLC 390 ne sont pas compatibles avec les chaussures Scarpa TX Pro (Norme NTN).

Voici quelques photos pour comparer les modèles :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sortie sur les pistes de L’alpe et test NTN

Cela fait bientôt un mois qu’il n’a pas neiger dans les Alpes et les températures sont printanières. Alors, on se rabat sur les bonnes vieilles sorties piste avec de la bonne soupe dedans. Avec Bobby on va rendre visite à Caro en exile à l’Alpe d’Huez, « l’île au soleil » ! Il n’y a pas tromperie sur la marchandise et le tube de crème solaire fait régulièrement une sortie. Bobby me dis que c’est l’année de la sagesse :) , pas de coup de soleil pour le moment.

Durant le week-end on devait passer la flèche tous les trois, les rouges en on décidés autrement, pas de flèche au programme. Du coup direction le magasin de loc. Ici on peut louer des télém en NTN et ça tombe très bien, ça fait un bon moment que j’ai envie de tester.

Essayage des chaussures, des Garmont (Scott) Prophet. J’hésite longuement entre deux demie pointures, j’opte d’abord pour les plus confortables. Mais j’ai n’est pas fait deux fentes que je retourne déjà au shop pour prendre une demi-taille en dessous. Tant pis pour le confort et vive le maintient et la précision. Enfin bon c’est juste le début d’un grand n’importe quoi, ou du sketch du touriste le plus chiant de la station. Puisqu’au milieu de l’après-midi je suis de nouveau obligé de rentrer au stand pour cause de douleurs aux pieds insupportables.

C’est repartit donc avec un peu plus de place pour les pieds et aussi une nouvelle paire de ski, tant qu’à faire chier le monde. Au passage je passe des NTN Freedom aux Freeride. Mais pas de différence notable pour moi entre ces deux modèles, en terme de skiabilité j’entends. Dans les deux cas je suis déçus du flex à mon goût trop souple. Je note cependant une meilleure conduite de mon ski aval. La rigidité latérale est plus élevée on gagne en précision sur ce point par rapport à une 75mm. Mais le ski amont, avec la chaussure en flexion donc, ne suit pas. C’est trop imprécis à mon goût. J’ai néanmoins une explication à cela, parce que je serais bien le premier à dire que les NTN sont plus souples que les 75mm. A mon avis les chaussures jouent un rôle important dans le flex de l’ensemble chaussure/fix. Et ceux avec les deux normes. Je suis habitué à telemarker avec des BD Push au flex plutôt rigide, en tout cas avec un soufflet beaucoup plus rigide que celui des Garmont (dans les deux normes encore une fois). Je pense donc qu’avec une chaussure au soufflet souple on perd en rigidité à la flexion, mais aussi en contrôle latéral du ski en fente.

Donc plus que d’acheter NTN pour plus de contrôle et de précision il faut trouver un ensemble fix/chaussure cohérent voir même un ensemble ski/fix/chaussure au mariage parfait. Voilà pour moi le mariage pour tous c’est terminé du moins pour ce qui est du matos de télémark.

Dernier problème il faut encore trouver chaussure à son pied, ce ne sera pas pas Garmont pour moi, trop étroit. Dommage parce que le maintient talon et malléole est vraiment top. Reste plus qu’a essayer Scarpa et Crispi …