Couloir W de la pointe d’Areu.

Couloir très esthétique dans le nord des Aravis.

Rq : Prévoir une paire de ski pas trop longue ;)

Publicités

Coup d’œil sur le marché de la fixation de randonnée.

Il faut noter qu’il existe aujourd’hui deux normes pour la pratique du télémark.
La norme 75 mm et la NTN (New Telemark Norm). Chacune de ces deux normes nécessite l’utilisation de chaussures adaptées.

La NTN

C’est une fixation qui est apparue vers l’hiver 2010. Seulement Rottefella et 22 Designs (depuis l’hiver 15-16) proposent aujourd’hui cette norme de fixation mais Scarpa, Scott (anciennement Garmont) et Crispi proposent des chaussures adaptées.
Il en existe deux modèles chez Rottefella: la Freeride et la Freedom (apparue en 12-13), plus légère que la première (1,5 Kg/paire), elle est destinée à la randonnée.                 

freeride-color

Rottefella Freeride 345€

freedom

Rottefella Freedom 369€

 

 

 

 

 

Chez Rottefella on chausse en positionnant la chaussure dans l’étrier et on verrouille en abaissant le levier sur l’avant de la fixation. Ce qui améliore l’ergonomie par rapport à la norme 75.

Les deux modèles possèdent des cartouches interchangeables, ce qui permet d’obtenir différentes duretés en flexion, un système de déchaussage ainsi que des stops ski. Ces modèles sont également équipés d’une position débrayée pour la randonnée. Cette dernière fonction est selon moi anecdotique, car sur la version Freeride le débattement est très faible , ne facilitant certainement pas les conversions. Le modèle Freedom quant à lui possède un débattement satisfaisant permettant de réaliser des conversion dans presque toutes les pentes. Il faut néanmoins noté que l’axe de pivot n’est pas complètement libre, lorsque l’on marche il y a une légère résistance à la levée du talon. Pouvant devenir usant sur des itinéraire de monté plus long.

La Freeride a remporté un franc succès sur le circuit de coupe du monde de télémark où une grande partie des coureurs l’ont adoptée. Plus rigide en torsion et en flexion, elle permet de gagner en précision et en transmission des efforts de la chaussure vers le ski.
Pour ma part pense que cette norme se destine à une utilisation en station Piste et Freeride pour la Freeride et Freerando (rando assitée) pour la Freedom. Grasse à sont efficacité sur le dur du notament à une plus grande rigidité latérale elle surpasse en précision de conduite la 75. Par contre pour une utilisation randonnée elle n’apporte rien de plus qu’une norme 75, sauf une chaussure à insert, vous verrez ça plus bas.

Freeride L, 1,85Kg/paire 360€ /// Freedom L, 1,5kg/paire 380€

22 designs commercialise maintenant la Outlaw. Elle permet de chausser encore plus facilement en abaissant seulement le talon une fois l’avant de la chaussure engagée, à la manière d’une fixation alpine. Le déchaussage nécessiterait l’usage du bâton ainsi que de la pratique. Elle à était développer sur la base de l’AXL (norme 75 voir plus bas) et reprend donc le même système de pivot libre pour la randonnée. Elle pèse un peu plus de 1,5kg soit autant que les 75mm. Un sérieux concurrent qui débarque en attendant de voir ce que cela donne sur le terrain on peut déjà trouver des tests de protos sur des blogs Américains.

outlaw

Outlaw

Large: 3.5 lbs /1590g
Small: 3.35 lbs/1525g

400$, freins disponibles en option.

Norme 75mm

C’est la norme « historique » du télémark, on retrouve donc plusieurs fabricants pour cette norme de fixation : G3, Voilé, Rottefella, Black Diamond, 22 Designs et 7Tm. Côté Chaussures : Black Diamond (jusqu’en 2015), Scott, Scarpa et Crispi.
Le choix est donc plus grand et les solutions techniques plus nombreuses pour offrir différents niveaux de sécurité, de polyvalence ou de performance.

Je distinguerai deux grands types de fixations : celles pour le télémark en station et celles débrayables que l’on peut amener en randonné plus facilement. Le principe est à chaque fois le même : l’étrier (partie métallique qui accueille l’avant de la chaussure) est monté sur un pivot qui autorise la chaussure à s’articuler librement autour de cet axe (voir photo ci-dessous).

En termes de sécurité, peu de fabricant proposent de système de déclenchement. 7Tm propose deux fixations qui disposent d’un système de déclenchement dont l’une qui est dotée d’un pivot libre pour la randonnée. Voilé proposait également un système de déclenchement avec stop ski jusqu’à l’année dernière (2012). On trouve néanmoins encore des pièces de rechange sur leur site si nécessaire.

Le principe de base de la norme 75 mm est un étrier en métal qui accueille l’avant de la chaussure en « bec de canard ». Puis la chaussure est maintenue en place par deux câbles qui viennent se clipper sur le talon de la chaussure. Ces deux câbles sont munis de cartouches élastiques ou de ressorts permettant la flexion de la chaussure. La plus part des fabricants proposent des duretés de ressorts ou cartouches différentes pour customiser le flex de sa fixation en fonction de ses préférences.

Pour ce qui est de la performance, on trouve beaucoup de disparités entre les marques et les modèles ; je vais essayer de retranscrire au mieux ce que j’ai ressenti en essayant ces fixations et donner mon avis sur chacune d’elles.

La Voilé Switchback X2.

P1040188

Switchback X2

C’est celle que j’utilise le plus. Elle est légère, plutôt rigide grâce à un étrier large et à des câbles rigides qui viennent s’articuler au plus prêt des métatarses, ce qui pour moi permet d’obtenir une meilleure flexion de la chaussure et des appuis plus précis et puissants.

P1040189

Ancrage des câbles

chaussure rocker

Le « rocker » de la chaussure

C’est également une des seules fixations du marché qui possède une légère pente, ce qui permet de compenser le petit « rocker » que prend parfois les chaussures de télémark après une longue utilisation.

angle X2

Angle de l’étrier par rapport au ski

Fonction rando :

P1040190

Mode rando

La manipulation s’effectue en actionnant la languette métallique à l’avant de la fixation. Pour cela on peut utiliser le bout du bâton. Il sert également à lever les cales de montée.

Ce système est très facile à utiliser et l’on est très rarement embêté par la neige qui pourrait interférer

P1040192

Les deux cales de montée

lors de la fermeture du système. Il arrive parfois qu’une fine pellicule de neige vienne se coller dans la partie hachurée en jaune et noir après que la barre l’ait tassée tout au long de la montée. Il suffit alors de passer le doigt dessus avant de verrouiller la fixation pour la descente.

X2 accumulation neige

Zone d’accumulation de la neige

On peut également regretter qu’il n’y ait que 4 trous pour le montage de cette fixation. Il faudra alors réaliser un montage sur le ski avec de la colle dans les trous pour les vis. L’utilisation  d’ inserts est également possible pour limiter les risques d’infiltration d’eau et d’arrachement.

En bref : c’est une fixation très performante pour un poids très contenu. Ce qui en fait, pour une utilisation rando sans compromis à la descente, mon choix numéro 1. (1.5 Kg/paire, 300€)

La 22 Designs AXL

P1040163

AXL

Elle utilise des câbles et ressorts qui passent sous la chaussure, lui procurant beaucoup de pop, c’est-à-dire une fix avec un fort retour élastique. Ce qui est très agréable lorsque l’on veut enchaîner énergiquement les virages. On sent vraiment vivre la fixation sous les pieds.

P1040168

Réglage du point de flexion

Autre point fort de cette fixation et comme toutes les fixations de la marque 22 Designs, elle possède un point de flexion des câbles ajustable. Grâce à une petite pige métallique positionnable en trois endroits.

Plus en avant de la fixation, on obtient une fixation souple qui peut être intéressante pour les débutants ou pour skier dans la fraîche.

P1040172

Position souple #1

P1040173

Position rigide #3

A l’opposé, sur la position tout en arrière on obtient une fixation beaucoup plus rigide nécessitant de bonnes cuisses, faisant merveille sur piste même lorsque c’est béton. Pige au milieu le comportement est intermédiaire. Je l’utilise la plus part du temps et reviens seulement à la position rigide lorsque j’évolue exclusivement sur piste.

Pour la rando, ici encore la commande est très aisée puisque avec le bout du bâton de ski on passe successivement dans les deux modes sans effort. Aucun problème d’accumulation de neige pour ce modèle. Et même si le débattement de la fixation n’est pas énorme il suffit pour réaliser les conversions dans des pentes soutenues.

Du côté des moins on trouve : le poids qui est dans la fourchette haute des fixs de rando telem, la présence de seulement une cale de montée et des plastiques qui peuvent être cassant. Il m’est arrivé de casser le levier du câble lors d’une grosse chute (même si le telemarkeur ne tombe que très rarement, il lui arrive néanmoins de parsemer sa trace dans la poudreuse de bassines). J’ai également cassé la cale talon en la serrant un peu trop fortement dans le ski. Mais heureusement on trouve sur le site de la marque des pièces de rechange. A côté de ça, la fix en elle-même a l’air indestructible puisque la partie fixée par 6 vis au ski est en acier tout comme l’axe et l’étrier. Autre problème rencontré : l’axe qui est maintenu par une vis c’est desserré lors d’une descente, ce qui provoquait un déverrouillage de la fixation. A l’aide de deux clefs Allen et de frein filet le problème est vite réglé : merci le gardien du refuge :)

En bref : l’ AXL est une fixation très polyvalente avec du pop, elle paye un peu sa robustesse sur l’autel du poids. (1.8 Kg/paire, 345€)

La O1 de Black Diamond.

O1

O1

Une des références du marché, elle dispose depuis l’année dernière de six trous pour améliorer la résistance à l’arrachement de la fix sur le ski.
Elle possède deux cartouches interchangeables qui passent sous la chaussure. Ce qui lui confère ici aussi beaucoup de pop et d’énergie dans les enchaînements de virages.

P1040183

Point de flexion

Contrairement à la Voilé Switchback X2 et à l’AXL réglée en position 2 ou 3; la O1 a une position de flexion des câbles très proche des orteils. Cette position rend la fixation plutôt souple en flexion (indépendamment du choix des cartouches) ainsi qu’en torsion, ce que j’ai ressenti comme une perte de précision dans mes appuis.

Pour le mode randonnée c’est encore une fois un jeu d’enfant d’utiliser la pointe de son bâton pour actionner le bouton vert à l’avant de la fixation. En revanche, il est dommage de devoir passer par la case option pour obtenir une seconde cale de montée.

P1040181

Mode rando

Du coté des points faibles j’ai lu sur certains forums que quelques personnes se retrouvaient à l’usage avec du jeu au niveau de l’axe de rotation de la fixation. Il semblerait également que la neige ait plus tendance à se loger sous la fixation lors des montées ce qui gène le changement en mode descente.

Que retenir ? Du pop, du fun mais un peu juste côté performance à mon goût. (1.68 Kg/paire, 275€)

Les autres

G3 Enzo

G3 Enzo

G3 Enzo

La nouvelle fixation à tout faire de G3. Sur le papier elle combine tous les avantage de ses concurrentes, sur le terrain je n’ai pas adhéré au premier essai. Manque de rigidité latérale. (1.73 Kg/paire 279€)

G3 Targa Ascent

G3 Targa Ascent

G3 Targa Ascent

Jamais testée mais trop haute à mon goût. (1.41 Kg/paire 275€)

7tm Power Tour

7tm Power Tour

7Tm STI Power Tour

La seule fix de rando 75mm avec un système de déchaussage avec réglage de la tension de déclanchement ! (1.83 Kg/paire 259€)

Voilé Switchback

La petite sœur de la Switchack X2, avec un point de flexion plus en avant du pied pour un résultat plus souple. (1.36 Kg/paire 270€)

Voilé switchback

Voilé switchback

 Les hybrides

Le meilleurs des deux mondes ? La norme NTN à apportée avec elle une chaussure de telemark avec des inserts low-tech ce qui ouvre de nouveaux horizons pour l’évolution du matériel.

C’est de ce constat que quelques ingénieux bricoleurs travaillent à réaliser leurs propres fixations, souvent dans un but de gain de poids. Cela donne par exemple Telemark Tech System (TTS) qui propose ce modèle.

TTS

TTS (1 Kg/paire, 375$)

Système TTS vu par Mantis

Système TTS vu par Mantis (1,2 Kg/paire, proto)

Moonlight Mountain gear

Nouveau pour 14-15, Moonlight sort cette version hybride avec les cartouches amovibles pour la montée (400gr la paire à la montée). Une option talon fixe pour skier est également diponible. (Attention toutes les chaussures à inserts ne proposent pas l’insert talon).

1,1kg/paire 440$ et 635$ avec option talon fixe.

Moonlight

Moonlight tele rando première version

Ben telemark

Moonlight Pure Tele 15-16

ATK Race

ATK arrive l’hiver 13-14 avec la Newmark.

ATK Race Newmark

ATK Race Newmark

ATK est un fabricant italien de fixation de rando alpine de type Low Tech.

En 2015 la Newmark fait sont apparition avec une partie avant de fixation qui vient pincer les inserts des chaussures NTN qui en sont pourvus. Ensuite deux petites ailettes viennent couvrir le bec de la chaussure. (0.57 Kg/paire) Il est nécessaire d’ajouter un renfort sur le bec des chaussures (cf photo).

Pour la saison 16-17, ATK complète son offre en proposant une talonnière pour le télémark, la TNK – FREELOCK HEEL PART. C’est un système 3 en 1 qui permet ; de libérer le talon (telem), de le bloquer (ski) ou de faire une cale (montée).

tnk-freelock-heel-part

TNK – FREELOCK HEEL PART

The M equipement

Encore un petit nouveau pour 14-15, décidément riche en nouveauté cette année.

La Meidjo, un système inédit sur base de NTN avec des inserts pour remplacer l’étrier. C’est bien pensé. Il est possible de trouver des dates de test sur leur site internet. Le système à l’air bien selon des retour d’amis qui les ont testés. Mais il y a eu de la casse pendant les essais, la cause, des paires protos montées sur le parc d’essai …

Une modification a était réalisée pour régler le problème. Les pièces numérotées sous la fixation avec un numéro supérieur à AA0140 disposent de cette modification.

Saison 15-16, encore des amélioration pour ce début de saison. Le but étant de fiabiliser encore cette fixation. Pour trouver le détail des modification vous pouvez vous rendre sur le site de Telemark Skier.

800gr/paire en taille S pour 539€

Option de bon goût un système pour retrouver ses skis lors d’un déchaussage en environnement poudreux :) est intégrable dans la talonnière. (109€)

meidjo

La Meidjo